Message aux visiteurs

La santé de l'animatrice d'Au Fil des Lectures ne lui permet plus d'assurer la gestion du site. Les 450 enregistrements présents sur le site sont toujours à votre disposition. Merci à tous.

BIENVENUE !

BIENVENUE !

samedi 3 avril 2010

Octave Mirbeau - La Bonne


Mirbeau - La Bonne - Livre audio gratuit
La Bonne
(clic droit sur le titre, "enregistrer sous...", mp3)

Lecture : Prof. Tournesol
Nouvelle
Durée : 19 min - (17 Mo)



« Ayant besoin d’une bonne pour faire mon petit ménage, j’allai, un jour, demander à la fermière, ma voisine, si elle ne connaissait pas une femme honnête et travailleuse qui pût remplir cet office.

– Des bonnes ! dit-elle, ben sûr il n’en manque pas. Il y a d’abord… voyons… il y a d’abord…
 

Bien que les bonnes ne manquassent pas, ainsi que la fermière l’assurait péremptoirement, l’excellente femme cherchait, et ne trouvait rien. Elle réfléchit, pendant cinq minutes, en répétant toujours : « Ben sûr qu’il n’en manque pas ». Enfin elle se décida à appeler à l’aide son mari qui, dans le hangar, attelait une grande charrette, en faisant : « Hue, dia, drrrrr ! » Le fermier quitta ses chevaux, vint lentement vers nous, en se grattant la nuque d’un air profond. Il dit :

– Pardié ! non, il n’en manque pas ! [...] »

 

Octave Mirbeau (1848-1917) 


Texte intégral sur Wikisource 



Écouter en ligne : 



La Musique...


Liszt, La Campanella par David Alaverdian

4 commentaires:

  1. Je suis très sensible à ta dédicace, cher Tournesol... Merci pour cette lecture sensible et touchante. Amitiés, Victoria

    RépondreSupprimer
  2. J'ai beaucoup aimé votre retenue dans cette lecture, pas évident de parler à la place d'une femme brisée... Merci au Prof. Tournesol.
    Bernard

    RépondreSupprimer
  3. Bravo , tes lectures sont toujours un grand plaisir !
    Très amicalement
    Juliette

    RépondreSupprimer
  4. Victoria, Bernard et Juliette, vos messages sont pour moi un grand plaisir. Lire à haute voix m'est de plus en plus agréable, j'y suis de plus en plus à l'aise. Mais proposer ces lectures, c'est surtout l'occasion de me rendre compte du travail titanesque fourni par ceux qui se lancent dans la lecture de romans, comme Victoria ou Juliette, par exemple.

    "L'art de lire" est encore un art balbutiant chez moi... alors encore merci, et à bientôt peut-être !

    Amicalement,

    Vincent

    RépondreSupprimer

Pour plus de convivialité, pensez à signer vos messages. Très cordialement,
Victoria