Message aux visiteurs

La santé de l'animatrice d'Au Fil des Lectures ne lui permet plus d'assurer la gestion du site. Les 450 enregistrements présents sur le site sont toujours à votre disposition. Merci à tous.

BIENVENUE !

BIENVENUE !

mercredi 31 mars 2010

Nicolaï Gogol - Le Journal d'un fou


Le Journal d'un fou - Gogol - Livre audio gratuit - Au Fil des Lectures
Le Journal d'un fou
(clic droit sur le titre, "enregistrer sous...", mp3)

Lecture : René Depasse
Nouvelle - Fantastique
Durée : 1h05 - (60 Mo)




« Aujourd'hui, il est arrivé un évènement extraordinaire. Je me suis levé ce matin assez tard, et quand Mavra m'apporta mes bottes propres, je lui ai demandé :
- Quelle heure est-il ?
Elle m'a répondu qu'il était plus de dix heures, et je me suis mis à m'habiller. Il faut convenir que je n'avais pas la moindre envie d'aller au département, car je savais d'avance quelle désagréable figure me ferait mon chef de bureau. Il y a déjà longtemps qu'il me dit :
- Quel désordre as-tu donc dans la tête, mon frère ? Souvent tu te jettes à droite et à gauche comme un homme asphyxié par la chaleur du poêle, tu embrouilles les papiers de façon que le diable lui-même ne s'y retrouverait plus ; tu mets de petites lettres en tête des actes ; tu oublies d'indiquer la date et le numéro. [...] »


Nicolaï Gogol (1809-1852) 


Texte intégral


Écouter en ligne : 



La Musique...

Satie, Gnossienne 1 par Chase Coleman



mardi 30 mars 2010

Guy de Maupassant - Sauvée


Maupassant - Sauvée - Livre audio gratuit
Sauvée
(clic droit sur le titre, "enregistrer sous...", mp3)

Lecture : Juliette & Pomme
Nouvelle
Durée : 16 min - (15 Mo)



« Elle entra comme une balle qui crève une vitre, la petite marquise de Rennedon, et elle se mit à rire avant de parler, à rire aux larmes comme elle avait fait un mois plus tôt, en annonçant à son amie qu'elle avait trompé le marquis pour se venger, rien que pour se venger, et rien qu'une fois, parce qu'il était vraiment trop bête et trop jaloux. La petite baronne de Grangerie avait jeté sur son canapé le livre qu'elle lisait et elle regardait Annette avec curiosité, riant déjà elle-même. [...] »


Guy de Maupassant (1850-1893) 


Texte intégral 


Écouter en ligne



La Musique...


Chopin, Valse Minute, interprétée par Dinu Lipatti



lundi 29 mars 2010

Victor Hugo - À Guernesey (II)


Victor Hugo - A Guernesey
À Guernesey (II)
(clic droit sur le titre, "enregistrer sous...", mp3)

Lecture : Juliette 
Poésie
Durée : 3 min - (2,84 Mo) 




« Qu'est-ce que cette terre ? Une tempête d'âmes.
Dans cette ombre, où, nochers errants, nous n'abordâmes
Jamais qu'à des écueils, les prenant pour des ports ;
Dans l'orage des cris, des désirs, des transports,
Des amours, des douleurs, des veux, tas de nuées ;
Dans les fuyants baisers de ces prostituées
Que nous nommons fortune, ambition, succès ;
Devant Job qui, souffrant, dit : Qu'est-ce que je sais ?
Et Pascal qui, tremblant, dit : Qu'est-ce que je pense ?
Dans cette monstrueuse et féroce dépense
De papes, de césars, de rois, que fait Satan ;
En présence du sort tournant son cabestan
Par qui toujours — de là l'effroi des philosophes —
Sortent des mêmes flots les mêmes catastrophes ;
Dans ce néant qui mord, dans ce chaos qui ment,
Ce que l'homme finit par voir distinctement,
C'est, par-dessus nos deuils, nos chutes, nos descentes,
La souveraineté des choses innocentes.
Étant donnés le cœur humain, l'esprit humain,
Notre hier ténébreux, notre obscur lendemain,
Toutes les guerres, tous les chocs, toutes les haines,
Notre progrès coupé d'un traînement de chaînes,
Partout quelque remords, même chez les meilleurs,
Et par les vents soufflant du fond des cieux en pleurs
La foule des vivants sans fin bouleversée,
Certe, il est salutaire et bon pour la pensée,
Sous l'entre-croisement de tant de noirs rameaux,
De contempler parfois, à travers tous nos maux
Qui sont entre le ciel et nous comme des voiles,
Une profonde paix toute faite d'étoiles ;
C'est à cela que Dieu songeait quand il a mis
Les poètes auprès des berceaux endormis. »


 

Victor Hugo , L'Art d'être grand-père (1802-1885)


Écouter en ligne :




La Musique...

Liszt, Treize Poèmes Symphoniques - Poème Symphonique 03 interprétés par Ferenc Fricsay (1956)


dimanche 28 mars 2010

Guy de Maupassant - La Parure


Livre audio Maupassant La Parure
La Parure
(clic droit sur le titre, "enregistrer sous...", mp3)

Lecture : Victoria
Nouvelle
Durée : 20 min - (18 Mo)


« C'était une de ces jolies et charmantes filles, nées, comme par une erreur du destin, dans une famille d'employés. Elle n'avait pas de dot, pas d'espérances, aucun moyen d'être connue, comprise, aimée, épousée par un homme riche et distingué; et elle se laissa marier avec un petit commis du ministère de l'Instruction publique. Elle fut simple, ne pouvant être parée, mais malheureuse comme une déclassée; car les femmes n'ont point de caste ni de race, leur beauté, leur grâce et leur charme leur servant de naissance et de famille. Leur finesse native, leur instinct d'élégance, leur souplesse d'esprit sont leur seule hiérarchie, et font des filles du peuple les égales des plus grandes dames. [...] »


Guy de Maupassant (1850-1893)


Texte intégral



Écouter en ligne



La Musique...

Chopin, Valse 07, opus 64 - Trois Valses par Dinu Lipatti (1950)


samedi 27 mars 2010

Georges Feydeau - Le Système Ribadier


Feydeau - livre audio gratuit - Au Fil des Lectures
Le Système Ribadier
(clic droit sur le titre, "enregistrer sous...", archive zip)

Théâtre
Durée : 2h - (112 Mo)



Les voix et les personnages :

Ar Men : Sophie
René Depasse : Savinet
Janico : Thommereux
Mêmebut : Gusman
Peggy : Angèle
Prof. Tournesol : Ribadier

Un grand merci à tous les participants pour leur sympathique contribution à ce projet collectif et ... pour leur patience !  Vincent  

Le Système Ribadier est une comédie en trois actes de Georges Feydeau représentée pour la première fois en novembre 1892  sur la scène du théâtre du Palais-Royal et écrite en collaboration avec Maurice Hennequin. 

Ribadier est le second mari d'Angèle, veuve de feu sieur Robineau. Suite aux tromperies de feu son mari, Angèle a développé une jalousie frisant la paranoïa et surveille étroitement les activités de son deuxième époux. Ribadier possède cependant le don d'hypnotisme et en profite systématiquement pour endormir sa femme lors de ses escapades, la réveillant à son retour grâce à un truc que lui seul connaît.

Jusqu'au jour où il se confie maladroitement à Aristide Thommereux, son ami commun avec Robineau, revenu d'un exil de plusieurs années à Batavia. Il ignore tout de l'amour que Thommereux dévouait à Angèle, raison de son exil par delà les mers...

Profitant d'une escapade de Ribadier, Thommereux réveille Angèle pour lui réitérer sa flamme... C'est à ce moment-là que Ribadier revient en catastrophe, poursuivi par le mari de sa maîtresse du moment, Thérèse, épouse d'un marchand de vins, Monsieur Savinet. (Présentation Wikipédia).


Texte intégral de la pièce sur Wikisource


Écouter un extrait : Acte I



Télécharger le livre audio par actes (mp3) : clic droit, "enregistrer sous..."

Acte I
Acte II
Acte III 


La Musique...

Offenbach, La Jolie parfumeuse, par FVHS Concert Choir



Pour aller plus loin...

Une vie, une œuvre, une émission de Catherine Pont-Humbert.


Labiche et Courteline furent ses précurseurs, Sacha Guitry le considérait comme son maître. Feydeau l’ingénieur du rire, l’horloger de génie qui a porté le vaudeville à son plus haut degré d’expression était aussi un homme mystérieux. Derrière l’élégante nonchalance qu’il promenait le long des grands Boulevards, Feydeau c’était aussi une tristesse insidieuse, persistante qui s’achèvera dans la folie. Et pourtant ! qui mieux que Georges Feydeau permet d’évoquer la Belle Époque, sa joie de vivre, sa légèreté, son insouciance, sa frivolité ! Avec ces personnages qui s’étourdissent dans la comédie des amours trompées, comme pour mieux oublier, ou ne pas voir…  (Présentation de France Culture)


Écouter en ligne :



Télécharger l'émission (mp3) : clic droit, "enregistrer sous..."

Une vie, une œuvre - Georges Feydeau



vendredi 26 mars 2010

Alphonse Daudet - La Dernière classe


Daudet - Contes du Lundi - Livre audio gratuit Au Fil des Lectures
La Dernière classe
(clic droit sur le titre, "enregistrer sous...", mp3)

Lecture : René Depasse
Nouvelle
Durée : 13 min - (12 Mo)



« Ce matin-là j'étais très en retard pour aller à l'école, et j'avais grand-peur d'être grondé, d'autant que M. Hamel nous avait dit qu'il nous interrogerait sur les participes, et je n'en savais pas le premier mot. Un moment l'idée me vint de manquer la classe et de prendre ma course à travers champs.

Le temps était si chaud, si clair. [...] »
 


Alphonse Daudet  (1840 - 1897)


Texte intégral



Écouter en ligne :



La Musique...


Au Fil des Lectures
Charles Trénet, Douce France


jeudi 25 mars 2010

Guy de Maupassant - Le Signe


Maupassant - Le Signe - Livre audio gratuit
Le Signe
(clic droit sur le titre, "enregistrer sous...", mp3)

Lecture : Juliette & Pomme
Nouvelle
Durée : 17 min - (16 Mo)



« La petite marquise de Rennedon dormait encore, dans sa chambre close et parfumée, dans son grand lit doux et bas, dans ses draps de batiste légère, fine comme une dentelle, caressants comme un baiser elle dormait seule, tranquille, de l'heureux et profond sommeil des divorcées. Des voix la réveillèrent qui parlaient vivement dans le petit salon bleu. Elle reconnut son amie chère, la petite baronne de Grangerie, se disputant pour entrer avec la femme de chambre qui défendait la porte de sa maîtresse. Alors la petite marquise se leva, tira les verrous, tourna la serrure, souleva la portière et montra sa tête, rien que sa tête blonde, cachée sous un nuage de cheveux:
    - Qu'est-ce que tu as, dit-elle, à venir si tôt? Il n'est pas encore neuf heures.
    La petite baronne, très pâle, nerveuse, fiévreuse, répondit:
    - Il faut que je te parle. Il m'arrive une chose horrible. [...] »

 

Guy de Maupassant (1850-1893) 


Texte intégral 


Écouter en ligne



La Musique...

Offenbach, Orphée aux Enfers

mercredi 24 mars 2010

Bras-de-Fer - Dictionnaire d'argot (extraits)


Vidocq - Livre audio
Dictionnaire d'argot
(clic droit sur le titre, "enregistrer sous...", mp3)

Lecture : Éric

Durée : 5 min - (4,64 Mo)



Deux extraits du Nouveau dictionnaire d'argot de Bras-de-Fer :  Complainte des galériens et Chanson, Air de l'Heureux pilote.

«L'auteur, en publiant ce Nouveau Dictionnaire d'argot, augmenté d'un grand nombre de mots mis nouvellement en usage, a eu pour but d'être utile à tous les gens du monde, et particulièrement à ceux qui, par leur position, se trouvent souvent exposés à rencontrer de ces individus qui, à l'aide de cette sorte de langage, se font passer pour étrangers et méditent ainsi impunément leurs mauvais desseins.»

Bras-de-Fer, Ex-chef de brigade sous Vidocq.



« La chaîne
C'est la grêle;
Mais c'est égal
Ça n'fait pas d'mal.

Nos habits sont écarlate,
Nous portons au lieu d'chapaux
Des bonnets et point d'cravate.
Ça fait bross' pour les jabots.

Nous aurions tort de nous plaindre :
Nous somm's des enfants gâtés,
Et c'est crainte de nous perdre
Que l'on nous tient enchaînés.

Nous f’rons de belles ouvrages
En paille ainsi qu'en cocos,
Dont nous ferons étalage,
Sans qu' nos boutiqu's pay' d'impôts.

Ceux qui visitent le bagne
N's'en vont jamais sans ach'ter;
Avec ce produit d’l'aubaine
Nous nous arrosons l'gosier.

Quand vient l'heur’ de s'bourrer l'ventre,
En avant les haricots !
Ça n'est pas bon, mais ça entre
Tout comm' le meilleur fricot.

Notr' guignon eût été pire,
Si, comm' des jolis cadets,
Ou nous eût fait raccourcire
A l'Abbaye d' Mont-à-Regret.
»

Bras-de-Fer, Complainte des galériens (1829)  

Texte intégral sur Ebooks 


Écouter en ligne :



La Musique...


Jacques Higelin, Cayenne, c'est fini (Album, Champagne pour tout le monde)


Pour aller plus loin...

Les Bagnes en France à l'époque de Vidocq


mardi 23 mars 2010

Rutebeuf - La Complainte


Livre audio Rutebeuf
La Complainte
(clic droit sur le titre, "enregistrer sous...", mp3)

Lecture : René Depasse
Poésie
Durée : 3 min - (2,49 Mo)  



Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L'amour est morte
Ce sont amis que vent me porte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta

Avec le temps qu'arbre défeuille
Quand il ne reste en branche feuille
Qui n'aille à terre
Avec pauvreté qui m'atterre
Qui de partout me fait la guerre
Au temps d'hiver
Ne convient pas que vous raconte
Comment je me suis mis à honte
En quelle manière

Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L'amour est morte
Le mal ne sait pas seul venir
Tout ce qui m'était à venir
M'est advenu

Pauvre sens et pauvre mémoire
M'a Dieu donné, le roi de gloire
Et pauvre rente
Et droit au cul quand bise vente
Le vent me vient, le vent m'évente
L'amour est morte
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta 


Rutebeuf (1230-1285) 


Écouter en ligne :



La Musique...

Dolce Musica - A Contemplative Journey par Eileen Hadidian et Natalie Cox




Léo Ferré chante Rutebeuf...

 




lundi 22 mars 2010

Victor Hugo - Les Misérables


Les Misérables - Livre audio gratuit - Au Fil des Lectures
Les Misérables

Lecture : Pomme
Roman
Durée totale : 68 h






 Tome I - Fantine (14h30)
(clic droit sur le titre, "enregistrer sous...", archive zip)  

Voir la page complète du livre audio 



Tome II - Cosette (12h30) 
(clic droit sur le titre, "enregistrer sous...", archive zip)

Voir la page complète du livre audio  



Tome III - Marius (11h)
(clic droit sur le titre, "enregistrer sous...", archive zip) 

Voir la page complète du livre audio 



Tome IV - L’Idylle de la rue Plumet et l’épopée de la rue Saint-Denis (16h30)
(clic droit sur le titre, "enregistrer sous...", archive zip) 

Voir la page complète du livre audio 



Tome V - Jean Valjean (13h30) 
(clic droit sur le titre, "enregistrer sous...", archive zip)

Voir la page complète du livre audio